Print
Voyage en Italie

Une destination absolument magnifique de la côte de Ligurie, à proximité de La Spezia, les villages colorés des Cinque Terre sont idéaux pour le week-end de Pâques ensoleillé. C’est avec beaucoup de plaisir que l’on revient ici prendre le soleil et faire quelques prises de vue avec le drone. 

Après une courte nuit à Lerici, on arrive tôt à la gare centrale de La Spezia pour démarrer notre longue journée sur les chemins des cirque terre. En ce jour de fête, on n’est vraiment pas les seuls à avoir eu cette idée et il y a une longue file d’attente devant les caisses pour prendre les tickets de train. Un petit conseil, il est possible d’acheter le pass illimité pour les cinq villages, à la journée directement sur le site de trenitalia, on peut choisir la date et donc réserver la veille par exemple. On monte dans le train pour un trajet de quelques minutes, on descend au premier arrêt, le village de Riomaggiore. Celui-ci est un de mes préférés avec le petit port en contrebas d’une enfilade de maisons aux différentes couleurs.

Sur les photos on ne peut pas s'imaginer de la foule qui nous entoure. Il faut faire preuve de patience pour trouver un peu de place face à la vue. C'est assez étonnant après deux années de COVID. 

On descend s'installer sur les rochers au bord de l'eau, loin de la foule qui reste sur les points de vue principaux.

Avec le drone, on peut avoir une image avec un cadre approprié, mais il y a beaucoup de monde et je ne suis pas à l'aise à faire voler l'engin au dessus de la foule.

La via del amore qui rejoint les villages de Riomaggiore et Manarola est toujours fermée. Dommage, car elle est facile et on évite de devoir s’entasser dans le train. Il y a vraiment beaucoup de monde, pire que dans le métro parisien qui monte et descend des voitures. Le deuxième village est donc celui de Manarola, qui est aussi très mignon, pour moi la vue depuis le bout du village est vraiment une des plus belles de la région.

On essaye de réserver une table au restaurant Mare Nostrum qui a une des plus belles vues de toute. la région, mais il y a près de 290 personnes qui font la queue devant nous selon le QR code qu'il faut utiliser pour réserver. On abandonne le plan et s'installe plutôt sur un banc public.

Le village est très vivant, on trouve à manger dans la rue principale dans une épicerie. Il y a un flot continu de touristes, principalement des italiens et beaucoup de français. 

En début d’après midi on reprend le train pour rejoindre le quatrième village, celui de Vernazza. Probablement le plus beau de tous, avec son petit port et ses bateaux à quai.

En remontant un peu le chemin qui mène à Monterosso Al Mare, on peut accéder à un des plus beaux points de vue de Vernazza. On traverse des ruelles très étroites.

Puis la vue se dégage sur la baie.

Sous le chemin de Monterosso, on peut passer sous une petite porte pour avoir une vue bien dégagée et parfaite.

Ici aussi, je fais voler le drone au dessus de la petite crique pour avoir un point de vue un peu plus reculé.

En quelques minutes, le temps se met à virer à l’orage. On avait prévu de voir le coucher de soleil de l’autre côté du village, le point de vue que je recommande vraiment, derrière la tour génoise.

La péninsule avec sa tour est très belle.

Mais les nuages noirs en ont décidé autrement et on a du se réfugier à La Spezia où nous avons dîné dans un restaurant que l’on recommande vraiment, l’Accanto. 

N’ayant pas réservé d’hôtel pour le soir même, prévoyant notre voyage au jour le jour. On se fait une frayeur car on n’arrive pas à trouver une seule chambre disponible dans les environs de Pise, notre prochaine destination. Aucun hôtel ne semble avoir de chambres disponibles, alors que l’on allait se résigner à dormir dans la voiture, finalement une auberge de jeunesse de Pise nous répond qu’ils ont encore une chambre, ouf ! Morale de l’histoire, bien penser à réserver en avance son hébergement lors du week-end de Pâques.