Recueil de mes carnets de voyages

Bienvenue sur mon blog ! Suivez moi en lisant mes carnets de voyage : depuis 2007 j'ai eu la chance de partir en voyage dans de nombreux endroits autour du monde que ce soit en Chine principalement, mais aussi en Asie et ailleurs. Basé en Chine depuis de nombreuses années, c'est avec beaucoup de plaisir que je prends la route et pars à la découverte de nouvelles contrées du pays, j'aime aussi revenir souvent dans des endroits que j'ai beaucoup apprécié pour les voir sous un angle différent. 

Seul, à deux ou en famille et avec des amis, ces voyages ont tous été une belle expérience que je veux garder en mémoire dans ce blog, mais aussi la partager à ceux qui sont à la recherche d'information ou simplement curieux.

 

Derniers articles publiés

Pour ce week-end de Mai, on profite de l’ouverture d’une ligne directe entre Genève et Santorin pour découvrir cette merveille des Cyclades. Santorin est une île construite sur les vestiges de la caldeira d’un super volcan en pleine Mer Egée, un magnifique cadre naturel minéral sur lequel les iliens ont construit des villages à la blancheur éclatante, une tendance architecturale accentuée encore par le tourisme.

Montagne la plus sacrée de Chine, reconnue pour sa valeur historique et naturelle, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, Taishan se trouve dans la province du Shandong. C’est un haut lieu du tourisme en Chine et facile d’accès depuis les grandes villes de l’Est. Cette montagne de granit culmine à 1533m seulement, mais a été gravie depuis l’antiquité par les différents empereurs de Chine, c’est un lieu chargé d’histoire. Mais aussi Taishan est célèbre pour ses murs d’escaliers incroyables, un challenge physique raisonnable mais exigeant, une destination parfaite pour couper la route entre Beijing et Shanghai.

Un voyage magnifique qui me laissera tant de beaux souvenirs, et je recommande vraiment de découvrir le Sud du Maroc. Le Maroc n'est pas pas si loin de la France, et très accessible. Ici je vous livre quelques conseils dans un guide pratique de mon voyage au Maroc pour avoir aider ceux qui veulent partir. 

La dernière partie de mon voyage fini à Marrakech où je prends le temps de me reposer de mes aventures dans le Sud du Maroc et en profitant de cette ville à l'intensité impressionnante. J'en visiterai quelques sites principaux, mais j'ai besoin de me recaler à cette foule de touristes, de vendeurs, d'arnaqueurs, je regrette quand même ces moments passés loin de la vie urbaine. Mais ce sera aussi l'occasion de faire de belles rencontres.

Dernière journée de roadtrip, cet après midi je dois rendre la 208 à l’aéroport de Marrakech. Avant cela, je pars visiter la Kasbah du Glaoui de Telouet, juste en face de mon hotel, le Lion d’Or. D’extérieur, on a l’impression que la kasbah n’est qu’un amas de ruines d’une grande batisse en pisé qui n’a rien de particulier avec les autres kasbahs.

Aujourd'hui je continue ma route vers le Nord, en direction de ma destination finale, Marrakech. Mais puisque je suis revenu à Skoura, je décide de faire un détour pour voir la vallée de Toundoute à une vingtaine de kilomètres au Nord de Skoura. En fait c'est Mohammed qui la semaine précédente avait conseillé à des voyageurs d’aller voir les amandiers en fleur. Il y a une semaine une partie seulement des arbres étaient en fleur, donc je me dis qu’avec la chaleur des derniers jours, c’est le bon moment pour aller voir cela. D'autant plus que la veille on avait déjà vu plusieurs amandiers fleuris sur la route.

La veille au soir j'avais réglé mon réveil à 7h00 afin de profiter de la lumière du matin. Le réveil sonne et j'émerge difficilement. A cause des boule quiès, tout le campement a du être réveillé avant moi... Oups ! Je me lève très rapidement car il fait déjà jour donc je ne dois pas perdre de temps.

Par chance, je me réveille aux premières lueurs. Il faut dire que le dromadaire a dormi a côté de moi et je ne sais comment il fait ce bruit bizarre, on croirait une gourde que l’on agite quand il bouge dans le silence du désert, puis il se met à mastiquer. Lorsque je sors la tête de la tente, cet énorme animal me regarde avec son air placide en ruminant.

En début de matinée, Mustapha et Mohammed arrivent avec deux grands dromadaires qui seront nos porteurs pour ces 2 jours dans le désert. Franchement, j’aurai jamais imaginé que cet animal, le dromadaire était aussi grand. Après avoir chargé les dromadaires, nous partons en direction de la palmeraie. Par chance, on tombe sur un plan d'eau sur le bord de la route, ils se remplissent la bosse bruyamment, ils savent probablement que ce genre d'opportunité n'arrive pas souvent. On traverse d’abord la palmeraie avant d’arriver dans le vieux M’Hamid, on traverse les petites ruelles bordées de maisons en pisé puis on sort de la palmeraie, on commence à fouler le sable du désert.

Aujourd’hui un long périple m’attend, je vais partir en direction de M’Hamid Gislhaine, tout au Sud du Maroc, là où la route s’arrête et ou commence l’univers des dunes du désert. Avant d’arriver à M’Hamid depuis Skoura, il faut repasser par Ouarzazate, puis traverser une chaine montagneuse rocailleuse, longer la vallée du Drâa jusquà Zagora, puis poursuivre encore une heure jusqu’à M’Hamid. Dans une même journée, c’est plusieurs types de paysages que l’on voit défiler.

Pour ce quatrième jour de découverte du Sud Maroc, je décide de partir un peu plus tôt car j’ai un peu de route, en effet je compte passer la journée dans les Gorges du Todhra, qui sont à un peu plus de deux heures de route. C’est un peu long ces allers retours car finalement ça fait passer beaucoup de temps sur la route, peut être un point de chute vers Boumalnes aurait été plus judicieux si on compte comme moi faire deux jours dans cette zone. Néanmoins l’auberge de Skoura est très agréable et on est content d’y rentrer le soir. Donc finalement, la contrainte de la route est effacée par ces soirées passées chez Mohammed.

Le lendemain matin, je profite d’une belle matinée ensoleillée pour refaire un tour dans la palmeraie, mais en voiture cette fois pour la parcourir en longueur, et traverser les oueds asséchés. Les points de vue sont superbes, d’autant plus qu’il a neigé sur les sommets de l’Atlas cette nuit. Ensuite je pars en direction des Gorges du Dadès pour une visite dans cette vallée aux couleurs ocres incroyables.

Le soleil se lève sur le désert rocailleux, l’oued serpente au milieu, quelques nuages pastel dans le ciel. Le village est encore paisible, mis à part le coq qui s’en donne à cœur joie. On prend le petit déjeuner avec le couple de cantonais sur la terrasse, et puisqu’ils vont à Ouarzazate, je leur propose de les emmener car c’est sur mon chemin, ils acceptent. Avant de partir, je pars découvrir le Ksar de l’intérieur, ce que je n’avais pas fait la veille au soir préférant admirer le coucher du soleil depuis la terrasse de l’hôtel.

Pour ce break de Nouvel An Chinois, loin de l’Asie c’est au Maroc que je pars pour dix jours, à la découverte des beaux paysages du Sud du pays et aussi du désert.

Ce sera un merveilleux voyage, initiatique comme dira une parmi tant de mes riches rencontres, qui restera gravé dans ma mémoire comme un des plus beaux que j'ai vécu.

La muraille de Chine qui serpente de la Mer de Chine jusqu'aux confins du désert sur plus de 3500km est particulièrement accessible depuis Pékin. Si vous passez quelques jours à Pékin, voici comment aller à la Muraille de la manière la plus simple et économique. Il existe plusieurs tronçons accessibles depuis la capitale, mais dans cet article je donne des informations afin d'aller passer une journée pour vraiment profiter de la Muraille de Chine, je recommande de choisir le tronçon de Mutianyu au Nord.

 

 

Un temps magnifique aujourd'hui nous a permis de vraiment profiter de notre journée avec comme apothéose une croisière en "vaporetto" sur le grand canal et un superbe coucher de soleil sur la lagune. Avec une te

Pour ce long week-end du 11 Novembre, nous partons pour une virée à Venise, une ville qui m'avait toujours attiré. Malgré un temps pas forcément idéal, la relative tranquilité de Venise à cette époque rend la découverte de ce haut lieu du tourisme très agréable. Pendant trois jours, nous nous sommes promenés sans forcément de plan de visite, guidé par nos pas un peu au hasard autour des canaux de la Sérénissime.

Le thé de Longjing 龙井 est considéré comme un des thés les plus célèbres de Chine. A la limite de la grande ville de Hangzhou et de son lac de l'Ouest, sur les collines vertes se trouve le village de Longjing et les champs de thé. L'endroit pourtant si proche de la bouillonante vie urbaine semble décalé, avec ses paysans qui bichonnent les bosquets avec grande attention. Propice aux randonnées, nous avons vraiment apprécié cette zone qui offre des vues sur la ville et le lac au loin.

L'Ancien Palais d'Eté des empereurs Qing se trouve au Nord Ouest de Pékin, c'était le centre du pouvoir, la réelle résidence impériale, qui le préféraient à la Cité Interdite. Ses vestiges, ruines, et le parc se trouvent à proximité du Palais d'Eté, ce dernier a été construit après que les armées Européennes aient détruit l'ancien. En effet. Beaucoup moins impressionnant en terme de batiment, les seules ruines restants sont celles des quelques batiments de style Européen, mais le parc est vraiment grand et superbe pour une balade automnale.

Shiyan est une ville du deuxième tiers située aux confins de la province du Hubei dans le centre de la Chine. Shiyan n'est pas une ville touristique en soi, bien qu'elle soit la base la plus pratique (plus que Xiangyang) pour visiter les fameux monts Wudang dont l'accès se trouve à quelques kilomètres (voir les articles concernant Wudangshan ici) de la cité. Shiyan est par contre très connu dans le monde de l'industrie automobile, car c'est un des centres industriels de Dongfeng (le partenaire de Peugeot) avec de multiples usines et sous traitants installés ici. Néanmoins, la ville est plutôt agréable, entourée de montagnes et proche de la nature, elle a été désignée une des villes les plus vivables de Chine.

Je suis venu si souvent à Xiangyang et je n'avais jamais pris le temps de visiter la deuxième plus grande ville du Hubei derrière Wuhan. Il ne faut pas chercher longtemps sur Internet pour découvrir que Xiangyang n'est pas qu'une suite sans fin de longues avenues, d'immeubles identiques et d'usines Dongfeng, c'est aussi une ville historique qui a une histoire riche. La vieille ville de Xiangyang qui jouit d'une position stratégique, est toujours enserrée par sa muraille d'enceinte face au fleuve Han et le centre ville a été restauré, une visite de son patrimoine historique permet d'avoir une autre image de cette ville industrielle.

Wuhan est la capitale de la province du Hubei et aussi la ville la plus importante du centre de la Chine. Traversée par le Fleuve Bleu, cette mégapole s'est transformée très rapidement grace notamment à la puissance de son industrie automobile et elle est devenue une ville confortable. Depuis Wuhan, on peut rayonner en train dans tout le centre du pays, et accéder aux Trois Gorges par bateau de croisière... Air France propose même un vol direct Paris Wuhan alors que le nouveau terminal flambant neuf n'est pas terminé. Wuhan est donc un point de chute parfait pour découvrir le centre de la Chine.

Positano est la perle de la côte Amalfitaine, c'est ici que la côte devient la plus spectaculaire avec la parfaite harmonie entre ce village italien et cette nature grandiose, Positano est reconnaissable parmi tous les autres villages, les maisons colorées sont ici accrochées à la falaise jusqu'à quasiment tomber dans la mer couleur cobalt. Sans surprise c'est notre coup de coeur du voyage.

Ravello est le village le plus raffiné de toute la Côte Amalfitaine, situé à 350 mètres sur un balcon rocheux face à la mer, cette géographie atypique est tellement bien mise en valeur par les jardins des villas des anciennes familles nobles qui semblent comme suspendus dans le vide. Ce cadre époustouflant a toujours attiré les voyageurs et les artistes dont Wagner qui subjugé par la villa Rufolo y a imaginé le cadre de son opéra Parsifal. D'ailleurs Ravello lui rend hommage chaque année par un festival de musique réputé. Nous aussi avons vraiment été impressionné par les jardins des deux villas Cimbrone et Rufolo mais aussi par l'ambiance sereine de Ravello.

Notre dernière étape dans notre voyage autour de Naples est la Côte Amalfitaine, une des plus belles régions de la Méditerrannée. La Côte Amalfitaine est en fait constituée de hautes falaises qui se jettent dans la Grande Bleue et parsemée de petits villages colorés, les panoramas y sont grandioses. Amalfi, où nous logerons est le plus grand village de la Côte, mais cela a été aussi une des plus importantes républiques maritimes au Moyen Age avec Gènes, Pise et Venise. Bien que sa grandeur appartienne à un passé lointain, on a agréablement découvert son ame médiévale en parcourant ses ruelles tortueuses.

Destination phare de la Méditerranée depuis l'Antiquité, Capri est de loin l'île la plus connue de la Baie de Naples. Il faut dire que le cadre est splendide, particulièrement escarpé avec de grandes falaises blanches qui tombent dans un bleu azur incroyable. Nous resterons une nuit sur l'île et visiterons Anacapri en scooter, du Mont Solaro à la villa Michele et la grotte bleue.

Dans la baie de Naples se trouve plusieurs îles qui méritent vraiment d'être découvertes. La plus petite, Procida est très proche de Naples et pourtant l'ambiance sur l'île est si calme qu'elle semble presque oubliée des foules qui lui préfèrent Ischia ou Capri. Les maisons colorées des maisons qui descendent vers la marina di Corricela sont un cadre pourtant vraiment splendide.

Naples est une ville bouillonnante du Sud de l'Italie et située à proximité d'un des volcans les plus mythiques du monde : le Vésuve. De son histoire riche et complexe, Naples a conservé le plus grand centre historique d'Europe, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. On le découvre en marchant dans des petites ruelles pleines de vie, ponctué d'Eglises, monastères et monuments, puis en fin de journée on grimpe en funiculaire pour admirer la vue sur toute la ville depuis le chateau Sant'Elmo.

Une semaine autour de Naples à découvrir les merveilles de cette région incroyablement belle du Sud de l'Italie. Naples est la troisième ville d'Italie et une des plus grandes cités méditérrannéennes, son patrimoine culturel est très riche et la baie de Naples chapeautée par le Vésuve est considérée comme une des plus belles du monde. Lors de ce deuxième voyage en Italie, après la Ligurie en 2015, nous visiterons Naples, puis les îles de Procida et Capri avant de nous arrêter plusieurs jours sur la Côte Amalfitaine.

De retour à Chongqing après quelques semaines, c'est avec étonnement que l'on découvre la ville se reveiller sous le soleil. Cette ville du centre du pays, anonyme au délà des frontières de la Chine est pourtant fascinante, et sa skyline est une des plus belles.

J'ai eu l'opportunité de passer plusieurs jours à Chongqing, cette ville incroyable du sud Ouest de la Chine, tête du dragon pour le développement des régions très peuplées mais pauvres du Sichuan et de l'Ouest. Chongqing est à mon avis une ville à part en Chine, désignée administrativement et abusivement comme la plus grande ville du monde (32 millions d'habitants mais une grande partie encore rurale), il y règne une ambiance particulière qui mérite de s'y attarder, sur la route des trois gorges du fleuve bleu.

Ayant passé quelques jours à Shenyang, j'ai été plutôt impressionné par cette ville qui à première vue ne semble pas très attirante. Shenyang est la plus grande ville du Nord Est de la Chine et son développement est notable, on n'est clairement pas dans une petite ville endormie de province, les projets immobiliers en cours sont ambitieux et la ville est vraiment agréable.

Le quartier d'affaires de Guomao est une des zones qui représentent le plus le Nouveau Pékin avec ses grandes tours déjà construites mais aussi les projets impressionnants en cours de chantier. Depuis le bar de l'hotel Yintai, on a une vue incroyable sur toute la ville, la Cité Interdite et les autres tours. Un balcon fantastique qui permet de voir Pékin sous un autre angle.

En cette froide journée d'hiver, nous profitons d'un peu de temps libre pour partir à la découverte de Nanjing, la capitale du Sud, une destination peu connue et peu courue des touristes étrangers. La région est en effet pas très touristique et les sites pas aussi majestueux que le nom chinois de la ville pourrait faire croire.

Pour cette dernière journée en Ligurie, nous retournons aux Cinque Terre, la dernière fois nous n'avions pas eu le temps de visiter le village de Corniglia, le troisième des cinq villages, et nous voulions parcourir d'autres sentiers que celui entre Monterosso et Vernazza. Il est évident que les couleurs des villages ressortent beaucoup moins en hiver qu'en Automne, malgré un très beau temps, mais nous avons vraiment apprécié le sentier entre Vernazza et Corniglia, qui est assurément le plus impressionnant en attendant la réouverture des deux derniers tronçons entre Corniglia, Manarola et Riomaggiore.

Difficile d'avoir un logement disponible en cette période de vacances à proximité des Cinque Terre, nous sommes obligés de nous décaler plus au Sud, jusqu'en Toscane pour avoir un hôtel ; mais ce sera pour le meilleur car cela nous aura donné un merveilleux aperçu des carrières à ciel ouvert de Carrare depuis le village où nous avons logé.

De l'autre côté du Parc Naturel de Portofino se trouve le village de Camogli, connu pour ses "gratte ciels" aux différentes couleurs face à la mer et son église, c'est un superbe endroit pour passer la fin de journée lorsque les façades rougeoient au coucher du soleil.

Portofino est une des villages les plus connus de la Ligurie, c'est dans cette crique naturelle bordée par un superbe village de pecheurs aux maisons colorées que les stars viennent mouiller leur yatch en été. Le cadre est splendide, et en hiver le village respire le calme.