Print
2010 - Thailande : Du Nord au Sud de la Thailande

La grande ville du Nord a toujours fascinée les voyageurs à la recherche du Triangle d’Or. La ville, malgré sa taille, n’a strictement rien à voir avec Bangkok. On est ici dans une fière ville de province, agréable et surtout un centre culturel et religieux de premier ordre en Thaïlande.

La grande ville du Nord a toujours fascinée les voyageurs à la recherche du Triangle d’Or. La ville, malgré sa taille, n’a strictement rien à voir avec Bangkok. On est ici dans une fière ville de province, agréable et surtout un centre culturel et religieux de premier ordre en Thaïlande. Dans le centre, on ne s’étonne plus de croiser de nombreux moines en toge orange ou des écoliers dans la même tenue se rendant au temple pour étudier.

Les environs de Chiang Mai sont un paradis pour les amateurs de vacances nature. Nous louons des motos afin d’être plus libre et éviter les interminables négociations pour quelques bath avec les chauffeurs de tuk-tuk. Les routes de montagne s’offrent à nous, avec leurs lacets, leurs côtes, et la vue panoramique sur les vallées en contrebas. Le tour que nous effectuons est assez classique depuis et vers Chiang Mai. Mais nous avons la chance de croiser sur notre chemin, sous la route, un troupeau d’éléphants qui appartient à une ferme proche. Les pachydermes sont nourris avec des bambous, incroyable de voir à quelle vitesse ils font disparaître 3 grands pousses de bambous. Nous apercevrons aussi dans les environs de Chiang Mai une ferme à tigre, une ferme à serpent (avec une bonne dose d’adrénaline).

Le soir venu, un peu avant que le soleil ne se couche, nous nous rendons au Doi Suthep. Cette montagne qui surplombe Chiang Mai est visible depuis toute la ville dès que l’on lève la tête. Le coucher de soleil depuis le Doi Suthep  et la vue sur la ville s’allumant remplit les yeux de couleurs. La ferveur des disciples du temples (de nombreux étrangers ont d’ailleurs pour l’occasion revêtu une toge blanche) dans la pénombre montante ajoute du mystique à la scène.